Nadau

Le groupe "Los de Nadau" est né fin 1973 à Tarbes grâce à la rencontre de Michel Maffrand, Jacques Roth et Ninon Paloumet. Leur premier disque sort à l'été 1975 et il a pour titre "Monsur lo regent". On peut notamment y retrouver plusieurs chansons revendicatives ainsi que des chansons d'amour. Le groupe accompagne également les luttes viticoles et ouvrières: c'est l'époque de la chanson "engagée". Très vite sortent "La venta a las enchèras" en 1976, et "L'immortèla" en 1978, avec une chanson phare qui deviendra un hymne occitan.
"T'on vas" paraît en 1982. "Qu'èm çò qui èm" en 1986 (réalisé avec 400 choristes). La même année, Los de Nadau, composé jusque là de 3 voix, 2 guitares sèches et un accordéon diatonique, voit l'arrivée du pianiste Pierre Micouleau. Puis c'est le tour de Jacques Baudoin, Serge Cabos, Gilbert Bastelica, Jean-Pierre Médou. Los de Nadau devient alors "Nadau", rencontre de la cornemuse, de la guitare électrique et du chant.
Le spectacle "Nadau en Companhia" réunira 4500 personnes au Zénith de Pau en 1993, et 7000 en 1996. Deux autres Cd sortent par la suite : "Pengabelòt" en 1994, et "Zénith 96". Le 20 mai 2000, le groupe fait salle comble à l'Olympia à Paris et enflamme la salle.
Les 15, 16 et 17 novembre 2002, le spectacle Nadau en Companhia (avec 250 participants invités : choristes, quatuor à cordes, pianistes, accordéonistes) réunit 11 000 spectateurs au Zénith de Pau.
Le 7 mai 2005 un train de 900 personnes monte des Pyrénées jusqu'à Paris pour un nouvel Olympia. Chaque billet donne droit à un disque de 14 titres avec les chansons à apprendre. L'ambiance est indescriptible. Un CD et un DVD sont même enregistrés en public.
En 2010, Nadau revient à Paris à l'Olympia pour un concert d'anthologie et une ambiance folie.

par page
Résultats 1 - 12 sur 13.
Résultats 1 - 12 sur 13.